Le réseau de télécommunications français est bien engagé dans son processus de modernisation : d’ici 2025, de toutes nouvelles lignes en fibre (numérique) remplaceront complètement les lignes en cuivre (analogique). La mise en place de ce nouveau réseau, plus efficace, permettra d’offrir des services de données plus rapides aux particuliers et aux entreprises, mais rendra les lignes fixes inadaptées aux dispositifs de communication d’urgence.

Cela aura un impact énorme sur les principaux dispositifs de sécurité qui ne seront plus pris en charge, tels que les téléphones d’urgence pour ascenseurs. S’ils ne sont pas correctement contrôlés, ces téléphones d’urgence pourraient devenir inopérants. Des centaines de milliers d’ascenseurs pourraient être affectés par ce changement !

Qu’est-ce que cela signifie pour le secteur des ascenseurs ?

Cela représente un nouveau défi pour le secteur des ascenseurs car, à moins que les téléphones ne soient étroitement surveillés, ces dispositifs de sécurité pourraient cesser de fonctionner et faire courir un risque élevé à leurs utilisateurs.

Pour s’assurer que les téléalarmes continuent de fonctionner après le changement, les propriétaires d’ascenseurs ont la possibilité de passer à une solution entièrement numérique ou de mettre à jour leur installation analogique actuelle.

Mettre à niveau ou mettre à jour – telle est la question

La mise à niveau de l’équipement vers une configuration numérique est l’option recommandée car elle intègre dans son propre matériel la batterie de secours requise comme mesure de sécurité pour garantir que la connexion continue de fonctionner même en cas de panne de courant.

L’installation dans la cage d’ascenseur permet également de garantir la connectivité, quel que soit le niveau d’activation du téléphone, car la solution numérique bénéficie des cartes SIM à itinérance Machine 2 Machine (M2M) qui peuvent exploiter n’importe quel signal téléphonique pour activer l’appel.

De nombreux propriétaires de bâtiments, ayant déjà investi dans un téléphone d’urgence, peuvent préférer simplement mettre à jour ce système analogique puisque l’appareil lui-même est encore fonctionnel. Cette option, en théorie, peut sembler être une meilleure solution. Cependant, il y a quelques éléments à prendre en compte qui peuvent affecter non seulement l’efficacité de la mise à jour mais aussi le coût final.

La mise à niveau de l'équipement vers une configuration numérique est l'option recommandée car elle intègre dans son propre matériel la batterie de secours requise comme mesure de sécurité pour garantir que la connexion continue de fonctionner même en cas de panne de courant.

4 éléments à prendre en compte pour la mise à niveau d’un téléphone de secours pour ascenseur avec un adaptateur téléphonique analogique (ATA)

La mise à jour d’une installation existante pour continuer à fonctionner sur une ligne téléphonique numérique nécessite un ATA. Un ATA communique en multifréquence à double tonalité (DTMF) pour activer l’appel d’urgence. Cette configuration nécessite non seulement l’ATA lui-même, mais aussi des batteries de secours pour l’ATA et téléalarme elle-même (car la ligne en fibre optique ne fournit plus la tension nécessaire à son fonctionnement), ainsi qu’une connexion au réseau électrique continu pour son fonctionnement normal.

Comme cette configuration ne relève pas de la norme EN81-28 relative aux ascenseurs, il incombe au propriétaire de l’ascenseur de trouver les équipements supplémentaires, de s’assurer qu’ils sont compatibles avec l’IP du téléphone et de vérifier que la batterie de secours reste fonctionnelle. Examinons chacun de ces points plus en détail :

1. Compatibilité des protocoles :

Le plus gros problème avec les ATA est de trouver des unités qui sont compatibles avec le protocole IP spécifique du système téléphonique avec lequel il doit se connecter. Chez AVIRE, nous recommandons de se rapprocher directement du fournisseur de la ligne téléphonique pour trouver un équipement compatible, car il s’agit de la compatibilité avec la ligne téléphonique, et non avec le téléphone d’urgence pour ascenseur lui-même. Il est également important de considérer que, comme il s’agit d’une technologie ancienne, elle est souvent couteuse et il est difficile à trouver des fournisseurs et des pièces de rechange.

2. Paramètres DTMF :

Il n’y a pas de paramètre pour ” téléalarme d’ascenseur ” sur un ATA, les propriétaires de bâtiments ont donc tendance à avoir du mal à les configurer correctement. Cela est similaire aux paramètres d’un télécopieur, car ils nécessitent également une signalisation multifréquence à double tonalité (DTMF) de bonne qualité et à haut débit. Toutefois, il convient de noter que dans certains cas, les ATA ne prennent pas en charge les tonalités spécifiques (tonalités A, B, C et D) nécessaires pour la signalisation M2M utilisée pour les tests cycliques tous les 3 jours. Cela se produit normalement parce que certains ATA sont conçus pour prendre en charge les téléphones à touches (par exemple : “appuyez sur 1 pour les ventes, appuyez sur 2 pour les comptes”, etc.) et ne peuvent donc reconnaître que les tonalités 0-9, * et # d’un clavier de téléphone ordinaire.

3. Alimentation de secours :

Tout ATA aura besoin d’une alimentation de secours (très probablement une batterie) pour continuer à fonctionner en cas de panne de courant. L’un des problèmes liés au passage aux lignes numériques est qu’elles risquent de tomber en panne en cas de coupure de courant. Il est très important de se rappeler que chaque élément de la chaîne d’appel doit être sauvegardé, sinon, l’appel échouera très probablement.

4. Surveillance d’une solution mise à niveau :

Un autre sujet de préoccupation lors de l’installation d’un ATA est la maintenance des alimentations sur batterie. En général, il n’y a aucun moyen de surveiller l’état des batteries et il n’y aura donc pas d’alerte si les batteries tombent en panne ou si l’alimentation a été coupée et que les appareils sont passés en mode de sauvegarde par batterie et qu’ils vident leurs batteries.

Ne jouez pas avec la sécurité des passagers

Pour s’assurer que les téléphones d’urgence dans les ascenseurs continuent de fonctionner correctement pendant et après le passage au numérique, nous recommandons de passer à une solution complète GSM qui inclut une batterie de secours et garantit l’opérativité du téléphone. Cette solution est facile à installer, et le téléphone d’urgence reste surveillé et fonctionne pendant toute sa durée de vie.

Avire propose une solution en ligne complète qui est compatible avec la plupart des marques d’ascenseurs. Le Hub Avire offre aux utilisateurs un tableau de bord en direct pour surveiller les appareils connectés à l’ascenseur, les mettre à jour à distance, envoyer des alertes et des notifications si une partie du système est défaillante.

Partager l'article

Produits associés