En 2015, le Comité européen de normalisation a publié deux nouvelles normes applicables aux ascenseurs transportant des passagers et aux monte-charges afin d’améliorer le confort et la sécurité des usagers. Dans cet article, nous allons nous concentrer sur la norme EN 81-20 qui remplace et consolide les normes précédentes EN 81-1 et EN 81-2.

Une période de transition, qui s’est terminée en septembre 2017, était prévue pour permettre aux entreprises d’adapter leurs ascenseurs aux nouvelles exigences. Depuis cette date, tous les ascenseurs doivent désormais se conformer aux nouvelles normes de sécurité.

Exigences de la nouvelle norme EN 81-20 concernant les détecteurs dans les portes d’ascenseurs

La nouvelle réglementation concernant directement les détecteurs dans les portes d’ascenseurs est décrite dans la Clause 5 de la norme EN 81-20.
Les changements les plus importants sont les suivants :

  • Le détecteur de porte doit assurer une protection à une hauteur comprise entre 25 mm et 1 600 mm au-dessus du bord de la porte. Dans les normes précédentes, la valeur supérieure était fixée à 1 800 mm.
  • Le détecteur de porte doit détecter les objets mesurant au moins 50 mm de diamètre. En vertu des normes EN 81-1 et 2, cela n’était pas nécessaire. Il s’agit d’un changement important dont les fabricants de détecteurs de porte doivent avoir connaissance. Pour assurer cette protection dans la plage comprise entre 25 et 1 600 mm, il doit y avoir au moins 36 diodes dans le bord de la porte, sur toute cette longueur.
  • Si un détecteur de porte est bloqué de manière permanente, par ex. par du chewing-gum sur une diode, les bords de la porte peuvent être désactivés après un délai prédéfini.
  • En cas de dysfonctionnement ou si le détecteur de la porte d’ascenseur est désactivé, l’énergie cinétique des portes est limitée à 4 Joules et un signal sonore retentit dès que les portes se ferment. L’état de défaillance du bord de la porte doit être transmis à la commande de l’ascenseur, de sorte que la force de fermeture des portes de l’ascenseur soit limitée en conséquence (cela s’effectue au moyen d’un simple système de diagnostic intégré dans le détecteur de porte).

Les détecteurs tels que les barrières de détection répondent à ces exigences et garantissent ainsi la conformité du système et la sécurité des clients.

La norme EN 81-20 a-t-elle un impact sur la maintenance et la modernisation des ascenseurs ?

En plus de fournir des directives claires stipulant que les ascenseurs existants doivent être adaptés pour rester conformes, la norme EN 81-20 définit des exigences de protection des portes plus strictes pour les nouveaux ascenseurs.

Le but est de faire en sorte que les normes de sécurité applicables aux ascenseurs soient cohérentes dans l’ensemble du secteur et que les utilisateurs bénéficient toujours du niveau de protection le plus élevé possible. Cela implique également de simplifier l’entreposage et d’harmoniser les points de vue différents sur les exigences.

Pour en savoir plus sur les détecteurs de porte et pour savoir comment sélectionner un produit conforme à la norme EN 81-20 pour votre ascenseur, vous pouvez contacter votre agence Avire locale.

À l’origine, la norme EN 81-20 n’était pas censée s’appliquer aux modernisations et maintenance des ascenseurs, mais les acteurs du secteur ont intégré la norme à tous les aspects de la fabrication et de la maintenance des ascenseurs. Cette approche garantit que les standards de sécurité des ascenseurs sont les mêmes partout dans tout le secteur et que nous offrons la meilleure protection à l’utilisateur final. Cela permet aussi de simplifier la circulation des informations sur les normes ainsi que la gestion des stocks.

Pour plus d’informations concernant détecteur de porte et pour choisir un produit conforme à la norme EN 81-20 pour votre application, veuillez contacter votre représentant commercial Avire.

Partager l'article

Produits associés

Contactez-nous à propos d'un projet

Contact