Risques liés au dysfonctionnement d’un téléphone d’urgence d’ascenseur

Imaginez que c’est vendredi soir. Vous avez travaillé tard et vous venez enfin de finir, prêt à profiter du week-end. Vous vous dirigez vers l’ascenseur en pensant à ce que vous allez faire ce week-end. Vous entrez dans la cabine et appuyez sur RDC. Vous êtes en train d’écrire un message pour retrouver des amis plus tard lorsque, soudain, l’ascenseur s’arrête. Vous appuyez sur le bouton d’alarme, mais rien ne se passe. Vous essayez d’appeler quelqu’un sur votre portable et constatez que vous n’avez pas de réseau. Vous commencez à crier à l’aide, mais aucune réponse – il est tard et la plupart des gens sont déjà partis. Vous êtes en fait coincé dans une boîte en métal, suspendue entre deux étages, sans aucun moyen de communiquer avec le monde extérieur, sans nourriture mais – surtout – sans eau. Que faites-vous ?

Si ce scénario semble tout droit sorti d’un film d’horreur, malheureusement, il s’est déjà produit. Il est arrivé que des personnes se retrouvent coincées dans un ascenseur pendant plusieurs jours. Les ascenseurs n’étaient pas surveillés, les téléphones d’urgence ne fonctionnaient pas, et il a fallu plusieurs jours pour réaliser que quelqu’un était coincé.

Heureusement, en Europe, les passagers ont été secourus vivants après cette expérience traumatisante, mais bon nombre ont ensuite porté plainte et réclamé de coquettes sommes d’argent aux propriétaires des ascenseurs – ces expériences auraient pu être évitées si davantage de soin avait été apporté à l’installation et à la maintenance des téléphones d’urgence.

Quelle peut être la cause du dysfonctionnement d’un téléphone d’urgence d’ascenseur ?

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les passagers coincés dans un ascenseur peuvent ne pas être en mesure de demander de l’aide à l’extérieur. Cela peut être le résultat d’un manque de maintenance de l’équipement, ou encore la conséquence d’une mauvaise gestion des réductions de coûts. Examinons chaque cas de figure en détail, ainsi que la manière d’y répondre.

La batterie (de secours) est à plat et, comme elle n’est pas surveillée, personne ne l’a remarqué

Il s’agit d’un facteur de risque croissant, car les lignes téléphoniques passent progressivement à la fibre optique, ce qui veut dire qu’elles ne sont plus alimentées par la tension auparavant transportée par les lignes en cuivre. Des batteries de secours doivent par conséquent être ajoutées aux systèmes de téléphone d’urgence plus anciens, qui s’appuyaient sur le courant passant par la ligne téléphonique pour garantir leur fonctionnement continu en cas de coupure de courant. Du fait de cette évolution, des batteries de secours devront également être ajoutées à la ligne téléphonique ainsi qu’au téléphone d’urgence.

Or, il est important de savoir qu’il ne suffit pas d’ajouter simplement des batteries de secours. Ces dernières doivent être surveillées régulièrement car elles pourraient facilement se décharger sans que personne ne s’en aperçoive.

Surveiller une batterie de secours

L’utilisation d’une batterie de secours intégrée, comme celle équipant la Plateforme de communication numérique (DCP), permet sa surveillance à distance (par ex. via le Hub Avire) et la programmation de son remplacement à l’avance afin de réduire les risques pour les passagers.

Pour garantir que les communications restent actives dans les moments vitaux, il est possible d’ajouter une batterie de secours à la ligne téléphonique, ou d’opter pour une carte SIM optimisée pour les ascenseurs.

Le bouton d’alarme ne fonctionne pas

Il s’agit d’une défaillance mécanique où le bouton dans l’ascenseur est soit bloqué, soit cassé. L’état des lignes téléphoniques et des appareils peut être testé à distance. Il faudra qu’une personne sur place appuie manuellement sur le bouton d’alarme pour s’assurer qu’il fonctionne correctement. En général, les interventions de maintenance régulières incluent cette procédure.

Pour éviter que la défaillance d’un équipement ne passe inaperçue, la société de maintenance des ascenseurs doit régulièrement tester ce bouton

Le haut-parleur ou le micro est cassé, et personne ne l’a remarqué parce que les tests cycliques ne sont pas effectués

Conformément à la norme européenne EN81-28, des appels de test doivent être effectués tous les 3 jours pour s’assurer qu’un appel d’urgence puisse être passé si nécessaire et que les systèmes sont en parfait état. En cas de dysfonctionnement et d’échec des tests cycliques, une alerte immédiate est déclenchée, indiquant que le système doit être vérifié et réparé. Or, lorsque ces tests ne sont pas effectués, les problèmes éventuels liés au processus passeront inaperçus.

Notifications en temps réel des échecs d’appels

En programmant des tests réguliers, au moyen d’une plateforme logicielle dédiée, par exemple le Hub Avire, des alertes en temps réel peuvent être envoyées pour notifier qu’un appel de test a échoué. Ce journal des appels fournit également une piste d’audit qui atteste de la conformité aux normes et d’un effort proactif pour garantir la sécurité des passagers.

Un seul numéro est programmé dans la téléalarme et personne ne répond à ce numéro

Lorsque le système de téléphone d’urgence est installé, le numéro du téléphone d’urgence sera programmé de sorte que le centre d’appels désigné reçoive l’appel. Or, à terme, le numéro, voire le prestataire, peut changer et le système doit donc être mis à jour en conséquence pour s’assurer que l’appel d’urgence ne risque pas de rester sans réponse. La plupart des téléphones d’urgence d’ascenseur peuvent également prendre en charge plusieurs numéros d’alarme, avec plusieurs tentatives de composition de chaque numéro, afin de s’assurer que quelqu’un réponde à l’appel.

Aucun téléphone n’est installé et l’ascenseur dépend d’une sirène sur le toit de la cabine, mais personne dans le bâtiment ne peut l’entendre ou ne sait à quoi elle correspond

Avant 1997, au Royaume-Uni, un système de communications bidirectionnelles dans la cabine d’ascenseur n’était pas obligatoire : une simple sirène sur le toit de la cabine suffisait pour que les gens à l’intérieur du bâtiment puissent l’entendre sonner. Or, le risque est que l’alarme ne soit pas reconnue, ni même entendue par les personnes à l’extérieur de l’ascenseur.

Les équipements existants doivent être mis à jour pour une surveillance régulière

Avec l’évolution de la technologie, les équipements existants doivent être mis à jour afin de s’assurer qu’ils puissent faire l’objet d’une surveillance en direct, en déclenchant des alertes en cas d’activation ou de dysfonctionnement du système d’urgence.

La carte SIM a épuisé son forfait, a perdu le réseau, ou la ligne téléphonique a été annulée (ou peut ne pas fonctionner pendant une coupure de courant)

Lorsque des cartes SIM grand public sont utilisées pour les passerelles GSM, n’oubliez pas qu’elles peuvent épuiser leur forfait et ne pas envoyer de notifications indiquant qu’une recharge est requise.

La plupart des cartes SIM génériques étant également reliées à un réseau, lorsqu’elles fonctionnent à l’intérieur d’un ascenseur en mouvement, elles sont plus susceptibles de perdre la connexion au réseau.

Autre cas de figure : la ligne téléphonique peut avoir été déconnectée sans que personne ne réalise le risque que cela pose, jusqu’à ce qu’il soit trop tard. Il y a aussi un risque supplémentaire, à savoir que les nouvelles lignes téléphoniques à fibre optique ne fonctionnent pas pendant une panne de courant – précisément quand l’ascenseur est le plus susceptible de se bloquer.

Ne réduisez pas les coûts au risque de mettre les passagers en danger

Il peut être primordial d’investir dans une carte SIM qui fonctionnera dans un ascenseur, avec un usage illimité. Les cartes SIM vendues dans le commerce sont destinées aux téléphones portables, et ne sont donc pas optimisées pour fonctionner dans un ascenseur avec des puissances de réseau fluctuantes.

Une carte SIM itinérance optimisée pour les ascenseurs déclenche des alertes en temps réel en cas d’usage accru afin de s’assurer que des mesures de sécurité puissent être prises à temps.

En offrant une itinérance sans pilotage M2M, la connexion reste fiable en permanence, la carte SIM [5}n’étant pas reliée à un réseau spécifique, garantissant que les appels d’urgence seront acheminés.

 

Contactez-nous pour plus d’informations sur les téléphones d’urgence d’ascenseur les plus fiables du marché.

Postuler

    Partager l'article

    Produits associés