La fréquence des travaux de maintenance nécessaires pour un ascenseur dépend de plusieurs facteurs. Ces facteurs sont l’intensité d’utilisation, le type d’utilisation et l’âge de l’ascenseur, entre autres. Par exemple, dans les Bureaux d’Entreprises, les ascenseurs ont une fréquence d’utilisation assez élevée au quotidien et tout au long de la journée. En revanche, les ascenseurs des immeubles d’habitations peuvent n’être utilisés que sporadiquement et à certaines périodes de la journée. Quant aux zones à forte concentration de trafic telles que les aéroports, les ascenseurs peuvent être en utilisation constante la plupart de la journée, tous les jours. Le modèle d’utilisation influence probablement les recommandations du prestataire de maintenance de vos ascenseurs en matière de régularité des contrôles. Les ascenseurs souvent utilisés pour transporter des bagages, des sacs et des chariots peuvent également exiger des contrôles plus fréquents car ce type d’utilisation présente des risques supplémentaires d’endommagement des portes.

Des inspections régulières entre les révisions doivent être effectuées par des personnes formées qui vérifieront le fonctionnement de l’ascenseur. Ces contrôles doivent déterminer si l’ascenseur fonctionne tel que prévu et garantir le maintien de la sécurité.

Il est recommandé de programmer six à douze révisions des ascenseurs par an. Vous devez définir votre programme spécifique conjointement avec votre prestataire de maintenance.

Quelles parties de vos ascenseurs sont concernées par ces maintenances ?

La révision inclura la vérification de parties de vos ascenseurs telles que :

  • les portes de palier et de cabine et leurs verrous ;
  • la vis sans fin et autres engrenages, y compris les composants du système d’entraînement principal ;
  • les limiteurs de vitesse (« cran de sécurité » au cas où une cabine d’ascenseur dépasserait une certaine vitesse) ;
  • les parachutes ;
  • les câbles de suspension ;
  • les chaînes de suspension ;
  • les dispositifs de détection de surcharge ;
  • les systèmes électriques (notamment mise à la terre, continuité de masse, dispositifs de sécurité, sélection de fusibles, etc.) ;
  • les systèmes de freinage (y compris les amortisseurs et les dispositifs de survitesse) ;
  • le système hydraulique.

 

Cette liste est tirée du Guide pour les propriétaires d’ascenseurs (Guidance for Lift Owners) 02/12 du HSE britannique et n’est pas exhaustive.

https://www.hse.gov.uk/pubns/indg339.pdf

Quelles réglementations s’appliquent à la maintenance et à la modernisation des ascenseurs ?

Les normes EN81-20 et EN81-50 sont les normes européennes qui s’appliquent spécifiquement aux ascenseurs, tandis que la norme EN81-70 couvre les exigences d’accessibilité. Ces normes doivent être considérées comme les meilleures pratiques à suivre en cas de mise à jour de toutes les parties de l’ascenseur, mais leur respect strict n’est requis que pour les nouvelles installations ou des modernisations majeures (remises en état). Le prestataire de maintenance de vos ascenseurs pourra vous dire si les travaux qu’il exécute sont considérés comme une modernisation majeure et si vos ascenseurs sont conformes aux dernières réglementations.

Qui sommes-nous ?

Avire est un fabricant de produits de sécurité et de communication pour ascenseurs. Nous créons des produits qui répondent aux dernières normes entrées en vigueur et vont encore plus loin que leurs exigences afin de contribuer à la protection de vos ascenseurs et de leurs usagers.

Chez Avire, nous savons que les Facility managers ont besoin de visibilité sur tous les aspects des bâtiments qu’ils gèrent, et les ascenseurs en sont un élément essentiel. Pour obtenir plus d’informations sur la façon dont nous pouvons vous aider, veuillez nous contacter. Nous serons heureux de travailler à vos côtés, avec le prestataire de maintenance de vos ascenseurs, pour trouver la solution qui vous convient.

Toutes les informations sont exactes à la date de rédaction du document – mai 2020.

Partager l'article