La technologie intelligente pour ascenseurs – comment peut-elle contribuer à la distanciation sociale ?

La distanciation sociale est certainement devenue le terme le plus utilisé à ce jour en 2020, et avec la réouverture des bâtiments et la nécessité de s’adapter à une “nouvelle normalité”, il s’agit d’un comportement essentiel qui fera partie de notre quotidien pendant un certain temps encore. Les ascenseurs sont depuis longtemps équipés de dispositifs d’alarme de surcharge qui garantissent que si la limite de poids maximale est dépassée, l’ascenseur ne bougerait pas. Cependant, nous sommes maintenant entrés dans une nouvelle ère où un ascenseur en surcharge n’est pas seulement défini par une limite de poids, mais aussi par le nombre maximum de personnes autorisées dans la cabine de l’ascenseur tout en maintenant une distance sociale.

Les ascenseurs sont particulièrement exposés aux risques liés aux espaces restreints, et le fait de savoir combien de passagers se trouvent dans un ascenseur à un moment donné, et si les passagers respectent les consignes de distanciation sociale, deviendra une donnée essentielle pour analyser l’efficacité des mesures de distanciation sociale. La détection de l’occupation et le comptage des personnes dans la cabine d’ascenseur, longtemps considérés comme ” plaisants à avoir ” ou même comme des gadgets dans l’industrie des ascenseurs, deviendront de plus en plus importants pour accompagner les bâtiments dans leur réouverture en toute sécurité.

Les ascenseurs seront soumis à une pression grandissante.

Les ascenseurs subiront une activité plus intense, avec la nécessité de réduire le nombre de passagers dans la cabine d’ascenseur à tout moment. Même si le nombre de personnes dans un bâtiment est limité, le nombre de trajets effectués par les ascenseurs sera plus élevé.

Dans certains cas, un ascenseur conçu pour transporter 20 passagers ne pourra en transporter que 2 dans le respect des lignes directrices en matière de distanciation sociale. Les heures de départ et d'arrivée décalées dans les immeubles de bureaux auront également un impact sur l'utilisation des ascenseurs, ainsi que sur la réduction de la capacité de transport de passagers.

Cette augmentation du nombre de trajets sera synonyme de déplacements de maintenance plus fréquents pour pallier une usure accrue. La réouverture des bâtiments sera probablement déjà assez stressante sans que des pannes d’ascenseur viennent s’ajouter en provoquant des files d’attente encore plus longues et des halls d’entrée encombrés.

Même de simples données telles que le nombre de fois où les portes s’ouvrent et se ferment pourraient se révéler être un aperçu très utile de l’usure supplémentaire subie par un ascenseur, ce qui aidera les entreprises de maintenance d’ascenseurs à déterminer si leurs installations requièrent une plus grande surveillance pendant cette période.

Autres éléments à prendre en considération pour améliorer la circulation des personnes dans les bâtiments tout en respectant les critères de distanciation sociale

– Lorsque vous planifiez la circulation dans le bâtiment (en fonction de la hauteur du bâtiment), pensez à utiliser les ascenseurs comme “itinéraire de montée” et les escaliers comme “itinéraire de descente”.

– Si vous disposez de plusieurs ascenseurs, envisagez de les répartir en “montée” et “descente”.

– En augmentant la fréquence des nettoyages, veillez à ce que les équipements de la cabine d’ascenseur ne soient pas endommagés par les produits de nettoyage. Pensez à utiliser des housses de boutons amovibles pour le nettoyage par essuyage plutôt que d’appliquer les produits de nettoyage directement sur les boutons. De petits espaces autour des boutons permettent à l’humidité de passer et peuvent court-circuiter les composants électriques, ce qui est dangereux et risque de mettre l’ascenseur hors service.

Partager l'article

Contactez-nous à propos d'un projet

Contact