Annoncé une première fois en février 2016, l’arrêt du RTC (réseau téléphonique commuté) en France a été précisé en février 2018. L’échéance de la fin du RTC en 2023 a permis de préparer la transition douce vers de nouvelles technologies innovantes de sécurité et de communications pour les ascenseurs. Il faut reconnaitre que les évolutions 2G/3G/4G ont permis ces développements.

Chez AVIRE, nos ascenseurs connectés sont en phase tant avec les exigences et les usages d’aujourd’hui qu’avec les usages durables de demain : bâtiments intelligents (SMART buildings) dont l’ascenseur connecté peut être considéré comme le centre névralgique. Découvrez comment dans cet article.

 

La 4G en France, vecteur du développement de l’ascenseur connecté

Sept ans, c’est le temps qui est donné aux professionnels pour assurer une migration réussie des quelques 560 000 lignes RTC d’ascenseurs en France.

Aujourd’hui, on considère que 15% du parc installé d’ascenseurs a migré en 2G au moyen de passerelles GSM. La 2G est estimée durer jusque 2030 a minima, du fait qu’elle supporte d’autres applications, comme par exemple les systèmes e-Call des véhicules ou les appareils de mesures des consommations d’électricité.

La 3G, quant à elle, serait supprimée en 2023-2025, et ses fréquences seront réattribuées à de nouvelles technologies.

Quant à la 4G, on estime actuellement que 90% de la population française habite dans une zone couverte par la 4G. La quasi-totalité des forfaits de télécommunications des français est désormais accessible en 4G. Toutefois, la voix reste transmise par l’infrastructure 2G/3G.

Avec la 4G, le monde de l’ascenseur dispose désormais d’une infrastructure qui permet de répondre à bien plus qu’aux exigences et aux usages d’aujourd’hui en termes de fiabilité d’alimentation et de report continus des téléalarmes d’ascenseurs.

En effet, la 4G est une solution sûre pour les usages durables de demain de l’ascenseur connecté :

  • Informer (météo, notes de services)
  • Communiquer et vendre (écrans multimédias promotionnels)
  • Contrôler la sécurité en temps réel (barrières de détection, affichage lumineux, caméras…)
  • Veiller au respect des règles (nombre de passagers, distanciation sociale)
  • Réaliser des tests à distance, etc.

Par sûreté, il faut comprendre qu’une alimentation fiable, 100% continue est la règle.

En effet, même en cas de coupure d’électricité, les transmissions des téléalarmes émettant les signaux DTMF doivent être possibles.

En migration du RTC vers la 4G, les passerelles GSM assurent cette sûreté.

En installation neuve, soit 11 000 à 12 500 ascenseurs par an, le réseau mobile est la norme avec une carte SIM M2M (multi opérateurs) ou le choix de l’innovation Ascenseur Connecté DCP d’AVIRE.

 

L’arrivée de la 5G pour encore plus de connectivité

Le 1er décembre 2020, Bouygues Telecom a ouvert son service 5G en France. Il est le premier Opérateur ayant communiqué son calendrier de déploiement des services.

A noter que la crise sanitaire a fortement ralenti le déploiement de l’infrastructure 5G.

Bouygues Telecom compte bien tirer son épingle du jeu et annonce, à l’échéance d’une année, une couverture nationale totale 4G/5G en densifiant son réseau sur tout le territoire, de 21 000 à 28 000 tours mobiles.

Cette couverture nationale devrait accélérer le déploiement des infrastructures de type ascenseur connecté au sein des bâtiments intelligents, gourmands en applicatifs multimédias et de sécurité.

 

Une alternative à la SIM 4G ?

En France, le marché repose sur des bâtiments accueillant de 1 à 5 ascenseurs en moyenne.

Si pour un ascenseur, une carte SIM 4G est la norme, ou une Dual SIM éventuellement, les bâtiments disposant de plusieurs ascenseurs peuvent envisager d’autres solutions de type Routeur IP ADSL/Fibre.

Ces solutions présentent l’avantage d’être faciles à installer, multi-ascenseurs, et relativement économiques.

En effet, il faut retenir qu’une ligne RTC coûte actuellement autour de 20€/mois. Sur une durée de 36 mois, un abonnement avec routeur inclus au contrat, représente un surcoût modéré. L’avantage est qu’une batterie intégrée au routeur fiabilise le processus. Cette batterie n’évite toutefois pas le risque de panne.

Un spécialiste ascensoriste saura conseiller dans le meilleur choix sécurité vs coûts.

 

L’arrivée de la 5G, avec son support Voix et Données numériques, est donc une opportunité pour les gestionnaires de bâtiments recherchant des ascenseurs plus sûrs, plus connectés, plus évolutifs, qui répondent aux nouveaux usages dans les ERP (Hôpitaux, Maisons de Retraite, Administrations…), les ERT (Industriels, Entreprises…) ou les bâtiments collectifs (logements).

L’écosystème digital d’AVIRE, par l’interopérabilité de ses systèmes et de ses applicatifs, est une solution intégrée, évolutive et pérenne, qui valorise le bâti et l’image de marque de l’Entreprise dans laquelle nos ascenseurs connectés sont installés.

Partager l'article

Contact

Fill out our form

Je consens à ce que mes coordonnées soient stockées en référence à la loi GDPR. Voir la politique de confidentialité.


Produits associés