Le vandalisme est un problème majeur pour les propriétaires d’ascenseurs. Les dommages provoqués par une mauvaise utilisation ou des actes malveillants affectent la disponibilité des ascenseurs et la sécurité des usagers. La norme EN81-71:2005 est un standard européen harmonisé qui expose des solutions de sécurité supplémentaires pouvant améliorer la résistance des ascenseurs aux actes de vandalisme.

Quand faut-il prendre en compte la norme EN81-71 ?

La norme EN81-71 peut être appliquée à n’importe quel ascenseur qui sera installé dans un immeuble où les actes de vandalisme sont un problème connu ou s’il y a un risque de vandalisme.

L’Annexe A de la norme EN81-71 indique un certain nombre de critères permettant de déterminer la probabilité d’actes de vandalisme et donc de prendre les solutions de sécurité adaptées pour protéger l’immeuble concerné. On y trouve :

• Le type de bâtiment dans lequel l’ascenseur est installé. Certains bâtiments (tels que les gares, les stades, etc.) sont plus susceptibles d’être vandalisés.
• La fréquence des actes de vandalisme dans le quartier.
• Le temps d’attente de la cabine et le temps de déplacement dans la cabine d’ascenseur. La frustration de l’usager semble être une cause clé des actes de vandalisme.
• Le niveau d’accès au bâtiment. Le contrôle des accès empêche les usagers non autorisés (plus susceptibles de vandaliser l’ascenseur) d’accéder à l’ascenseur.
• Le type d’usager. Les usagers non observés sont plus susceptibles de commettre des actes de vandalisme que ceux qui sont en public.

Qu’implique la norme EN81-71 au moment de choisir les équipements de la cabine d’ascenseur ?

La norme EN81-71 décrit trois catégories de résistance au vandalisme et les tests requis pour chaque catégorie.
En ce qui concerne les équipements de la cabine d’ascenseur, chaque catégorie est définie pour s’assurer que l’équipement reste sûr et en état de marche après tout acte de vandalisme.

Catégorie 0 – Pour satisfaire à la « Cat 0 », les équipements doivent être conformes à la norme EN81-1:1998 ou EN81-2:1998 (au moment où nous écrivons, il est prévu d’appliquer une révision qui fera converger la Cat 0 vers la norme EN81-20:2017).

Catégorie 1 – En plus des prérequis de la Cat 0, tous les équipements de la cabine doivent être sécurisés avec des fixations inviolables. Les équipements doivent pouvoir supporter trois impacts de 1 kg lâchés à une hauteur de 0,2 m au point le plus fragile (comme le décrit le fabricant). Les équipements doivent supporter une flame appliquée sur la zone la plus susceptible d’être vandalisée pendant 60 secondes.

Catégorie 2 – En plus des prérequis de la Cat 0, tous les équipements de la cabine doivent être sécurisés avec des fixations invisibles pour l’usager. Les équipements doivent pouvoir supporter trois impacts de 1 kg lâchés à une hauteur de 1,0 m au point le plus fragile (comme le décrit le fabricant). Les équipements doivent supporter une flame appliquée sur la zone la plus susceptible d’être vandalisée pendant 120 secondes

Pour passer le test d’impact et de la flame, les équipements doivent rester sûrs à utiliser (c’est-à-dire pas d’angle tranchant) et en état de marche. En ce qui concerne le test de la flame, en plus des points suivants, le matériau de l’équipement doit s’éteindre tout seul et aucune décoloration ne doit cacher la signalisation.

Remarque sur les écrans d’ascenseur : Pour le test de la flame sur l’écran, il convient de noter que toute décoloration permanente de la lentille, qui empêche de lire les informations de l’ascenseur, est un échec du test.

Pour plus d’information sur les détecteurs de porte et pour choisir des produits conformes EN81-20 pour votre installation, veuillez contacter votre représentant commercial local.

Partager l'article

Produits associés

Contactez-nous à propos d'un projet

Contact