Les ascenseurs utilisent généralement entre 3 et 5 % de la consommation d’énergie totale d’un bâtiment. Un ascenseur moderne avec une meilleure efficacité énergétique peut-il réduire cette importante consommation d’énergie ?

Une avancée vers un ascenseur moderne et écoénergétique

Les technologies les plus récentes en matière d’ascenseurs intègrent des moteurs de traction et des transmissions (réducteurs) à faible consommation d’énergie. Grâce à la technologie sans réducteur, à la régénération, aux entraînements VVVF et aux moteurs à aimants permanents, la consommation d’énergie des systèmes les plus efficaces est inférieure à 20 % de la consommation globale par un entraînement conventionnel à inversion de pôles.

Les applications à faible élévation qui utilisent des systèmes hydrauliques sont moins efficaces que les systèmes d’entraînement en raison de leur conception inhérente. Toutefois, leur consommation d’énergie s’est également améliorée grâce à la nouvelle technologie des moteurs à haut rendement énergétique et aux accumulateurs hydrauliques à vessie.

Une petite avancée vers un ascenseur moderne et écoénergétique

Pouvez-vous créer un ascenseur moderne et écologique s’il n’est pas pratique de mettre à jour le système d’entraînement ou si les coûts sont prohibitifs ? Oui. Jusqu’à 90 % de l’énergie utilisée par les ascenseurs à faible consommation peut provenir d’éléments sans rapport avec la traction. Même dans un ascenseur fréquemment utilisé, ces systèmes représentent au moins 4 % de la consommation d’énergie. Les systèmes de commande, la ventilation, l’éclairage, les écrans et les consoles de commande sont les principaux consommateurs d’énergie dans les ascenseurs. Le passage à l’éclairage à LED, la transition vers de nouvelles conceptions de moteurs plus efficaces pour la ventilation et l’utilisation d’appareils qui passent en mode veille lorsqu’ils ne sont pas utilisés permettent une meilleure efficacité énergétique. Les appareils d’ascenseur qui restent en mode veille prolongent la durée de vie de l’équipement en réduisant leur impact environnemental à long terme.

L’amélioration du traitement du trafic et de la gestion des ascenseurs permet d’économiser une quantité importante d’énergie. Les nouveaux contrôleurs font preuve de logique en matière d’efficacité énergétique pour déterminer le meilleur mode de fonctionnement et réduire la consommation d’énergie en arrêtant les cages d’ascenseur pendant les périodes de faible demande. L’utilisation du contrôle de la destination pendant les périodes de pointe optimise le flux de passagers et le voyage des ascenseurs.

S’assurer que les guides sont bien entretenus peut réduire jusqu’à 100 kg de résistance sur une cabine d’ascenseur.

Qu’en est-il de la directive DEEE ? La directive DEEE affecte-t-elle les ascenseurs et leurs composants ?

La directive relative aux déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) sera obligatoire en Europe d’ici le 15 août 2018. L’objectif de cette directive est de contribuer à la production et à la consommation durables, en priorité par « la prévention de la production de DEEE et, en outre, par le réemploi, le recyclage et d’autres formes de valorisation de ces déchets, de manière à réduire la quantité de déchets à éliminer et à contribuer à une utilisation rationnelle des ressources et à la récupération de matières premières secondaires précieuses . […]. » La directive exclut spécifiquement les ascenseurs de son champ d’application, à l’exception des composants qui peuvent être utilisés non seulement dans les ascenseurs, mais aussi dans d’autres applications ; par conséquent, des éléments tels que les interrupteurs, les lampes ou les batteries peuvent être affectés par la directive DEEE. Lorsque ces types de produits sont utilisés, cela doit être indiqué dans les manuels d’instructions avec des conseils pour l’élimination appropriée de ces composants.

 

Pour plus d’information, veuillez contacter votre représentant commercial local.

Partager l'article

Produits associés

Contactez-nous à propos d'un projet

Contact